Les nouveaux objectifs de la RE 2020

>
Les nouveaux objectifs de la RE 2020

Quelques jours après les annonces concernant la nouvelle réglementation environnementale - RE 2020, nous revenons sur les points essentiels à retenir.

C’est une règlementation plus ambitieuse qui lutte contre réchauffement climatique mais qui vise en même temps à s’adapter à ces changements.

La mise en application se fera mi 2021. En effet, tous les permis déposés à partir du 1er juillet devront répondre aux exigences de la RE2020.

Cette nouvelle réglementation vise à changer les modes de construction, le but étant de diminuer les émissions de gaz à effet de serre du neuf de 30 à 40% en dix ans, pour qu’il devienne « exemplaire ».

Trois priorités ressortent :

  1. La sobriété énergétique et la décarbonation des énergies, en d’autres termes la diminution de sa consommation d’énergie
  2. La diminution de l’impact carbone sur tout le cycle de vie du bâtiment (y compris sa construction)
  3. Le confort d’été et l’adaptation aux fortes chaleurs, autrement dit le bâtiment devra s’adapter aux conditions climatiques futures

Revenons plus en détails sur ces objectifs et comment ils se traduisent :

  1. Un Bbio renforcé
    Le Bbio est un indicateur de besoin bioclimatique prenant en compte les performances de l’isolation et la conception géométrique du bâtiment. Il inclut notamment le besoin de froid pour les chaleurs estivales.          
    Cet indicateur devra diminuer de 30%.

 

La décarbonation des énergies

Passer des énergies fossiles (fioul et gaz non-renouvelable) à la biomasse (énergie permet de produite par la combustion de matières végétales - bois, végétaux, déchets agricoles, ordures ménagères organiques) ou pompe à chaleur.

Attention concernant l’énergie électrique, l’électricité par effet joule (radiateurs électriques par exemple) est proscrite, c’est pourquoi on privilégiera la pompe à chaleur.
Le seuil maximal des gaz à effet de serre pour la maison individuelle sera fixé à 4kgCO²/m²/an.

 

  1. La méthode d’analyse du cycle de vie (ACV)

Elle met en place des seuils et exigences pour encourager l’innovation. Elle concerne les phases de construction et de déconstruction du bâtiment.

Cet indicateur est à utiliser avec précaution car n’a pas été testé dans le cadre de l’expérimentation E+C-.

Analyse du cycle de vie du batiment

  1. Un nouvel indicateur, le DH « Degré Heure » d’inconfort

Cet indicateur correspond à une durée d’inconfort pondérée par écart de température par rapport à un seuil constant de température.

Il doit être inférieur à 350DH pour qu’un bâtiment soit considéré comme acceptable au niveau du confort d’été.

Cet indicateur encourage les solutions pour diminuer la température tel que des puits canadiens, pare-soleils et autres brasseurs d’air.             
Le but est de faire face aux épisodes de forte chaleur qui seront de plus en plus courants.

Degré Heure

Le but de cette nouvelle réglementation est de sortir des énergies carbonées. En effet, le gaz sera exclu du neuf dès 2021 pour les maisons individuelles. L’accent sera alors mis sur la construction bois et les énergies biosourcées.

Attention cependant les matériaux biosourcés ne sont pas forcément des matériaux verts. De plus ils sont en moyenne 10 à 35% plus chers que les matériaux traditionnels, ce qui peut être un frein à leur expansion et à leur utilisation massive. Exemples de matériaux biosourcés : Fibre de bois, paille, chanvre, ouate de cellulose, laine de mouton, textile recyclé.

Cette nouvelle réglementation et ses objectifs assez ambitieux engendreront forcément un surcoût lors de la construction du bâtiment mais les gains socio-économiques seront visibles sur le long terme.

Finalement, il s’agit de préparer les bâtiments qui seront les lieux de vie des Français pour les décennies à venir. Par ce biais, le Gouvernement cherche à la fois à améliorer la réglementation existante – la RT2012 – et à se projeter dans l’avenir en mettant la réglementation au service des ambitions climatiques.

Partager cette actualité :

Les dernières actualités