Viabiliser un terrain : les bonnes pratiques

>
Viabiliser un terrain : les bonnes pratiques

Lors de la construction d’une villa ou d’une maison individuelle, la viabilité du terrain est un élément essentiel. Elle permet de raccorder votre futur bien aux différents réseaux existants. Elle rend votre habitation apte à la construction, munie des commodités indispensables au quotidien. Villas Prisme vous livre les bonnes pratiques pour viabiliser un terrain.

La viabilisation : l’étape fondamentale avant la construction

Lorsqu’un terrain est viabilisé, il est aménagé et raccordé aux réseaux. Vous n’aurez donc pas à réaliser de travaux coûteux. Pourtant primordiale, la viabilisation n’est cependant pas une obligation pour vendre un terrain.

Il est donc possible d’acquérir un terrain non viabilisé afin d’effectuer soi-même les démarches (sociétés spécialisées, fournisseurs, etc.). Vous devrez vous rapprocher de votre mairie pour obtenir un certificat d’urbanisme pré-opérationnel. Attention, la démarche pour viabiliser un terrain peut s’avérer complexe. Il existe 2 démarches à entreprendre obligatoirement avant de démarrer les travaux de viabilisation :

  • Se rendre à la mairie de sa commune et consulter le plan local d’urbanisme. Il permet de savoir si votre terrain est situé dans une zone où la construction est autorisée.
  • Demander à votre commune de vous délivrer (gratuitement) 2 types de certificats d’urbanisme : le certificat d’urbanisme opérationnel (précise la faisabilité) et le certificat d’urbanisme d’information (précise les règles d’urbanisme).

En faisant appel à Villas Prisme pour la construction de votre villa provençale, vous n’aurez pas à vous soucier de ces formalités. Accédez facilement à la propriété grâce à des services clés en main à toutes les étapes de votre projet.

Les différents raccordements à prévoir

Il est important de vérifier que votre terrain constructible est bien raccordé aux différents réseaux. Voici les fondamentaux qui vous aideront à maintenir un niveau de vie sain et pratique :

  • Le raccordement au réseau électrique : il nécessite de se rapprocher d’un fournisseur d’électricité habilité et certifié. Pour l’installation, il faudra alors remplir un formulaire spécifique et vous munir d’un extrait de plan de masse et d’un plan cadastral. N’oubliez pas de contacter le service local plusieurs jours avant votre emménagement afin d’activer le courant. Vous pourrez choisir le forfait adapté à vos besoins du quotidien.
  • Le raccordement au réseau d’eau : il faudra contacter directement votre distributeur d’eau. Assurez-vous qu’il respecte des règles strictes qui garantissent une alimentation en eau de qualité et un compteur fonctionnel.
  • Le raccordement au réseau d’assainissement : prévoir un système de traitement des eaux usées est obligatoire. Vous aurez d’ailleurs un délai de 2 ans pour raccorder votre terrain. Votre constructeur se chargera de brancher votre maison au collecteur public le plus proche.
  • Le raccordement au gaz : votre alimentation peut s’effectuer via un réseau existant à proximité ou grâce à un réservoir. Pour des raisons sécuritaires, un certificat de conformité vous sera adressé.

En faisant appel à un constructeur de maisons, vous évitez les charges financières lourdes liées à la viabilisation de votre terrain. Vous évitez également un délai supplémentaire pour vos travaux ou un risque d’erreur administrative ! Faites donc appel à Villas Prisme pour vivre l'aventure de la cosntruction plus sereinement !

 

 

 

 

 

Partager cette actualité :

Les dernières actualités