Une suite parentale… Pourquoi pas !

>
Une suite parentale… Pourquoi pas !

La suite parentale est devenue en quelques années, un « must-have » lors de la construction d’une maison neuve. C’est un nid douillet au sein de la maison où les parents peuvent se retrouver, au calme, loin de l’agitation des pièces à vivre.
La plupart des suites parentales sont composées d’un coin nuit, d’une salle d’eau et d’un dressing. Selon la place disponible, la suite parentale se composera d’une pièce ou de plusieurs espaces cloisonnés dédiés ayant chacun sa fonction (sommeil, rangement, détente…). Libre à vous de laisser parler votre imagination pour l’agencer et l’aménager !

 Les avantages de la suite parentale

Cette suite préserve l’intimité de votre couple en créant une sorte de cocon au sein de la maison

  • Elle permet d’avoir une pièce d’eau supplémentaire dans la maison et donc d’éviter les embouteillages dans la salle de bain principale !
  • Avoir une suite parentale évite que les parents se levant très tôt gênent les enfants en devant utiliser leur salle de bain.
  • Et puis, exit la frise murale avec des dauphins, c’est VOTRE salle de bain, vous pouvez la décorer à votre gout !

Les inconvénients de la suite parentale

  • Le principal inconvénient est que si vous ne vous levez pas en même temps que votre moitié, vous risquez de la gêner si le coin couchage et la salle d’eau se trouvent dans le même espace. Seule solution, cloisonner ou créer carrément 2 pièces distinctes dans la suite.
  • Autre inconvénient, une suite parentale demande un espace important. Si vous avez choisi de construire une maison standard en termes de superficie, la suite risque de prendre trop de place, auquel cas il vaudrait mieux privilégier un bel espace pour la pièce à vivre que pour une suite parentale.
  • Et puis, on ne va pas se leurrer, une suite parentale représente un coût supplémentaire qui viendra s’ajouter à la note finale !

 En avez-vous vraiment l’utilité ?

Une suite parentale, c’est joli, c’est tendance, et cela plaira certainement beaucoup à vos invités lors de la visite de votre nouvelle maison, mais en avez-vous vraiment besoin ?

Le rapport cout/bénéfice est-il intéressant ? Avez-vous des horaires décalés avec votre moitié ? Souhaitez-vous avoir une salle d’eau supplémentaire pour désengorger la première et/ou pour ne pas réveiller les enfants le matin ? Avez-vous besoin d’un peu plus d’intimité ?

Si ce n’est pas le cas, choisissez plutôt de mettre ce budget dans une autre pièce qui servira à toute la famille (salle de jeu par exemple) ou dans une piscine !

En revanche si vous pensez en avoir vraiment besoin, voici quelques conseils pratiques :

 Où est-ce que je la mets ?

Si vous avez un projet de construction en cours et que la superficie le permet, vous n’avez que l’embarras du choix ! En haut, en bas, au sud, à l’ouest… Dans la majorité des cas lorsque la maison est à étage, on observe que les suites parentales se font au rez-de chaussée ou du moins à un étage différent de l’espace nuit des enfants.

Par contre, si votre maison est déjà construite et que vous avez chez vous un espace peu ou pas utilisé, vous pouvez choisir de le transformer pour y faire votre suite parentale.

Dans un garage ou un cellier par exemple. Le principal avantage est que ces pièces sont déjà raccordées puisqu’elles possèdent très souvent un point d’eau.

ATTENTION : pour aménager votre garage en pièce à vire, vous devez demander un permis de construire et vos impôts locaux seront recalculés (à la hausse très probablement) !

Vous pouvez également choisir de l’aménager sous les combles : Dans ce cas de figure vous serez obligé de prévoir un raccordement d’eau ce qui conditionnera la position de votre future salle de bain.

ATTENTION : Assurez-vous bien de la solidité de votre charpente et de votre plancher avant de vous lancer ! Encore une fois, renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si vous devez déposer un permis de construire.

Si vous ne disposez pas d’espace inutilisé, il faudra revoir la disposition de vos pièces pour arriver à l’intégrer. Ce qui se produit la plupart du temps, c’est l’abattement de la cloison entre votre chambre et la pièce voisine pour n’en faire qu’une.

 Comment je l’agence ?

 Plusieurs solutions s’offrent à vous !

  • Le tout en un avec le coin nuit, la salle d’eau et le dressing dans la même pièce. C’est extrêmement design, surtout avec une baignoire sur pied au milieu ! Par contre il peut y avoir des inconvénients à l’utilisation : gêne sonore, manque d’intimité…

  • Le 3 en 1. En choisissant cet agencement vous pourrez réduire la gêne sonore en prévoyant une double entrée ou une entrée du côté du dressing. De plus, la salle de bain se trouvant à l’opposé de la chambre, vous aurez plus d’intimité.

  • Enfin, vous pouvez choisir de cloisonner complètement et de séparer les pièces au sein même de la suite. Dans ce cas-là, le cocon perd un peu de son charme…

Pour faire vos choix, prenez en compte votre mode de vie, vos habitudes et non-pas seulement vos envies du moment en vous basant sur les magazines de déco … et vous pourrez concevoir une suite parentale qui vous ressemble !

Pour plus d’idées d’agencement, rendez-vous sur notre album Pinterest sur le thème ici  

Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Instagram pour être au courant de notre actualité !

 

Partager cette actualité :

Les dernières actualités