Comment choisir son terrain ?

>
Comment choisir son terrain ?

Ça y est votre décision est prise, vous allez opter pour du neuf et construire votre propre maison comme vous l’avez toujours imaginée ! La première étape, et non des moindres, est de trouver le terrain à bâtir. Entre le choix de l’emplacement, la nature du terrain, sa constructibilité, plusieurs points importants doivent retenir votre attention.

Lors de vos recherches il est normal que vous vous tourniez vers des biens qui correspondent à vos besoins actuels. Cependant l'achat d’un terrain et la construction de la maison qui en découle n’est pas un acte anodin, la plupart du temps c’est le « projet d’une vie » que vous allez voir sortir de terre. Il est alors important de réfléchir à long terme et donc à vos futurs besoins. Pensez aux aspects qui ne sont pas forcément importants maintenant mais qui le deviendront avec le temps, par exemple la proximité des commodités et des transports en commun, que le terrain ne soit pas trop escarpé, etc.
Le terrain que vous allez choisir doit être « pratique ».

Voici donc quelques points de vigilance :

1. Le choix de l’emplacement 

La localisation est sûrement le premier critère qui va guider vos recherches. A proximité de votre travail, des écoles, de vos parents, quelle que soit la raison, l’endroit où se trouve le terrain tiendra une place importante dans votre décision finale.
Lors du choix de l’emplacement vous devez être attentif au voisinage déjà présent et au voisinage futur (par exemple si l’emplacement est entouré d’autres terrains constructibles, vous ne resterez probablement pas seuls bien longtemps). Cela déterminera en partie la tranquillité ou au contraire les nuisances auxquelles vous pourrez être exposés.
Intéressez-vous également à la dynamique du quartier : est-il vivant ? touristique ? ou plutôt calme ? y a-t-il des commerces à proximité ? est-il bien desservi par les transports ? etc.
Autre point important à prendre en compte : le montant des impôts locaux qui est directement lié à la localisation de votre bien. Pour éviter les déconvenues et se retrouver, à terme, dans l’impossibilité d’honorer ces paiements, pensez à prendre connaissance de ce paramètre en amont.

2. Les vérifications sur la constructibilité du terrain

Renseignez-vous auprès des services d’urbanisme de la commune pour connaître les règles et ce qu’il est possible ou non de faire. En fonction des endroits, tous vos désirs ne seront peut-être pas réalisables, il est donc important de se renseigner sur ce point.  
La nature des sols est également un aspect qui doit attirer votre attention. Selon s’il est composé de roches, de sable, ou encore d’argile, les travaux de terrassement ne seront pas les mêmes et cela peut même faire augmenter considérablement le prix des travaux. À ce moment-là il peut être intéressant de réaliser une étude de sol, cela évitera toute mauvaise surprise lors du début des travaux.
Faites également estimer les travaux de bornage, des servitudes et la viabilisation du terrain si cela n’est pas fait, car ils peuvent avoir un impact conséquent sur le prix final des travaux.      

3. Ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Terrain isolé ou en lotissement ? Lors de vos recherches vous serez probablement confronté au choix suivant : se diriger vers un terrain isolé ou un terrain en lotissement. Pour chacun des deux il y a des avantages et des inconvénients. Petit décryptage :

    • Terrain isolé : Plus de possibilités de personnalisation, donc plus de libertés quant à la construction finale, mais le terrain n’est en général ni borné ni viabilisé, ce sont donc des travaux à prévoir en plus.

    • Terrain en lotissement : Le terrain est prêt à bâtir. Choisir un terrain en lotissement peut s’apparenter à la solution de facilité car certains aspects sont déjà prévus par le lotisseur, notamment le bornage, la viabilisation, etc. C’est donc une solution qui peut se révéler intéressante pour ceux qui n’ont pas d’expérience dans la construction. En revanche les libertés sont limitées, et vous ne pourrez probablement pas faire tout ce que vous voudrez dans un lotissement. Pour savoir à quoi s’en tenir, consultez le cahier des charges du lotisseur.

Pour vous accompagner dans cette recherche, étape assez fastidieuse et compliquée, vous pouvez vous rapprocher de notaires, d’agents immobiliers, de lotisseurs ou encore des services d’urbanisme des mairies qui peuvent parfois vous être d’une aide précieuse. Tendez également l’oreille, le bouche à oreille est encore aujourd’hui un vecteur qui fonctionne bien.             
Pensez également aux constructeurs de maisons individuelles, ces derniers sont au courant des offres de terrains à bâtir, et pourront ainsi vous accompagner tout au long du projet et réaliser certaines tâches administratives pour vous.

N’hésitez donc pas à contacter nos commerciaux pour être accompagné dans la réalisation de votre projet ! Vous retrouverez toutes nos agences ici. Vous pouvez également nous rejoindre sur Pinterest, Instagram et Facebook pour être au courant de nos actualités !

 

Partager cette actualité :

Les dernières actualités